Autisme et scolarité

 

Caroline, ATSEM en école maternelle, est actuellement en congé de présence parentale à temps plein pour pouvoir s'occuper de son fils autiste de 10 ans. Après plusieurs années très compliquées en scolarité classique, la famille a opté pour l'enseignement à distance au CNED, afin que leur enfant retrouve apaisement et confiance et des conditions d'enseignements réellement adaptées.

Après un début d'année un peu chaotique pendant laquelle il a fallu apprendre et s'adapter à une toute nouvelle organisation, Caroline s'est vite aperçue que son fils était nettement plus détendu à la maison et que l’habitude de travailler avec elle lui rendait les choses plus simples. L'année suivante, après avoir pu observer comment son fils se positionnait face au travail pendant toute l'année scolaire précédente, Caroline a beaucoup plus anticipé et a su programmer le travail, s’adapter à la fatigabilité de son fils, lâcher prise sur certaines choses et se concentrer plus sur d’autres. La façon de lui proposer les cours a beaucoup évolué aussi :

Les cours du CNED sont évidement complets et bien amenés mais pour mon fils il est nécessaire d’apporter d’autres méthodes pour qu’il s’approprie les choses, qu’il mémorise durablement ce qu’il apprend et que certains cours prennent sens pour lui.

 

Caroline ne se limite pas aux supports du CNED. Elle utilise beaucoup d'objets du quotidien, et n'hésite pas à introduire des univers connus et aimés par son fils dans les consignes. Enfin, elle a spontanément compris qu'elle devait synthétiser les choses par le dessin et des mots clés sur ardoise ou papier lorsqu’il ne comprenait pas certains concepts ou que la densité des cours rendaient la mémorisation trop compliquée pour son enfant. C'est ainsi que Caroline s'est progressivement mise au sketchnoting pour un peu tous les domaines, ce qui a été une révélation pour elle et pour son fils !

 

[sketchnote de Caroline : le tourisme en France]

Si son enfant mémorise bien les choses lorsque le sujet l’intéresse, les cours en eux-mêmes étant souvent très denses il a du mal à retenir l'ensemble des notions. En Histoire par exemple même s’il peut mémoriser certaines choses cela reste très difficile car souvent long à tout intégrer. Avec les sketchnotes, l'enfant s’est mis à mémoriser l'ensemble des points clés très facilement ! Caroline les utilise essentiellement pour appuyer le cours qu'il aura lu au préalable sur le support CNED une première fois. Pour les évaluations, la maman et son fils s'appuieront uniquement sur la sketchnote pour réviser de manière optimale.

Cela est très stimulant et tout comme le mindmapping c’est une méthode très pertinente pour faciliter les apprentissages sans pour autant perdre en efficacité, au contraire !

 

Pour l'année 2019/2020, la famille a de nouveau fait le choix du CNED pour le CM2. Pour Caroline, pas de doute, la scolarisation au CNED a permis de beaucoup mieux comprendre le fonctionnement de son fils face aux apprentissages et de pouvoir faire du sur-mesure, tout cela dans la positivité et la créativité sans perdre de vue les objectifs scolaires.

 

Retrouvez Caroline sur les réseaux sociaux :