Famille Tourdumondista : un trio frénétique

Ils se qualifient de tourdumondistes : Aymeric, Marie et leur fille Sarah, reviennent d’un voyage autour de la planète. En chemin, ils ont pris le temps de raconter leur expérience.

 

"Nous sommes la famille Tourdumondista car nous sommes actuellement tourdumondistes !" Voici le cri de ralliement d’Aymeric, 45 ans, de Marie, 39 ans, et de leur fille Sarah, 9 ans. Lui est d’ordinaire consultant en informatique de gestion, elle est médecin hospitalier. Ils viennent du Val d’Oise, et ils ont décidés, en 2014 de partir autour du monde avec leur fille. Un peu par passion, surtout pour bousculer le quotidien et faire découvrir à Sarah de nouveaux horizons.

Reste à ne pas s’éloigner de la scolarité pour la jeune fille, qui passait en CM1 au moment du voyage. Pas de soucis, la famille choisit de prendre les cours au CNED.

Les sacs à dos prêts, le trio se lance frénétiquement autour de la planète : en trois mois, il passe par l'Europe de l'est, la Russie, la Sibérie, la Mongolie, la Chine, le Népal et l'Asie du Sud Est puis atterrissent à Bali. Une allure soutenue qui fait passer les cours au second plan ! "À partir de Bali nous avons soufflé un peu et essayé d’avoir un rythme de travail plus régulier. Nous privilégions les matinées, à raison de une à deux heures par jour consacrées à une ou deux matières." Témoigne Aymeric, improvisé prof de mathématiques et d’anglais pour l’occasion.

 

De la difficulté des cours en voyage

 

Si le CNED s’est imposé naturellement à la famille, Aymeric relève quelques bémols propres aux grands voyageurs : "À chaque fois qu'on en a parlé autour de nous il y avait consensus pour convenir que le CNED était la meilleure solution. Cependant en recevant le colis un peu avant le départ nous avons pris peur car nous surveillons le poids des bagages de façon très drastique!  On a donc dû faire un tri et garder les matières secondaires pour les grandes vacances"

 

Selon le papa, la transition avec l’école en présence s’est faite doucement : "Le manuel CNED est d'une grande aide car il permet de rassurer l'enfant sur le fait qu'il n'a pas laissé tomber l'école et qu'il suit le même programme que les enfants de sa classe d'âge." Mais la fille fait entendre un autre son de cloche : "Je préfère l'école car je trouve qu'on y fait plus de choses mais travailler en voyageant me va aussi. C'est moins dur d'avoir des parents comme maîtres. Les manuels nous aident à mieux y arriver. Le programme est assez intéressant."

 

Reste surtout un problème de motivation : pas évident de travailler quand les amies sont loin ! "C'est assez difficile car rien n'est fixe. Je préfère vraiment travailler à l'école qu'en voyage. Je pense qu'avec les copines dans une vraie école on est plus motivé car après le travail on peut jouer avec ses amis dans la récréation." Lâche Sarah.

 

Après un tour par le continent américain, la famille est rentrée poser ses bagages en juillet 2015, à temps pour assurer le passage en CM2 de la jeune fille. Bref une expérience réussie !

 

La famille raconte ses aventures à travers un blog très complet : https://tourdumondista2.wordpress.com/

De l'école maternelle au CM2, en scolarité complète ou partielle, le CNED accompagne votre enfant tout au long de son parcours.