Chloe Schmidt-Dhonneur, au service de l’humain

À tout juste 23 ans, Chloe Schmidt-Dhonneur cumule un nombre étonnant de diplômes dans le domaine du service à la personne. Avec une ligne d’horizon permanente : aider les autres.

 

 

Déterminée et rigoureuse, Chloe Schmidt-Dhonneur agit déjà comme une professionnelle. Actuellement éducatrice spécialisée au sein d'ABA-Isère, une association accueillant des enfants autistes, à Grenoble, cette jeune femme connaît par cœur toutes les méthodes pour mener à bien sa tâche dans le milieu de l’accompagnement éducatif.

 

Le secteur du service à la personne, Chloe le connaît déjà très bien. Cette boulimique de travail a suivi des cursus très variés, sans jamais se lasser : elle commence des études d’infirmière mais arrête au bout d’un an, la formation ne lui correspondant pas tout à fait. Elle travaille alors pendant un an dans un foyer d'accueil pour personnes en situation de handicap.

 

Je suis attirée par les services à la personne depuis très longtemps parce que ce n’est pas un domaine où on reste devant un ordinateur. On traite des humains avant tout

 

Après cette expérience enrichissante, elle reprend ses études et entame un BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaires et Sociaux, en alternance. Au quotidien, elle se confronte enfin à la réalité du terrain et travaille auprès de personnes handicapées vieillissantes.

 

Elle ressent le besoin de parfaire sa formation et s’inscrit donc à un DTU gérontologie au CNED entre 2011 et 2012. "J’avais le temps, le soir je faisais les devoirs de mon BTS et dans la continuité je travaillais les cours du DTU gérontologie. Je travaillais aussi les week-end" confie Chloe. Cumuler des formations n’effraie pas la jeune fille : "L’avantage de suivre une formation à distance, c’est surtout que je pouvais m’organiser comme je voulais. Et puis le CNED me semblait plus cadré que d'autres organismes privés, plus sûr".

 

 

Être au service de l’autre

 

 

En 2011, elle croise le chemin d’une association accompagnant des enfants autistes. "C’est une association créée par des parents dont les enfants sont autistes, explique Chloe. Je les ai contactés afin d'avoir davantage d'informations, et j'ai tout de suite aimé les méthodes éducatives qu'ils employaient au sein de l'association"

Elle souhaite alors se former spécialement pour la prise en charge de ce trouble. Elle va donc en Suisse afin de maîtriser une méthode de prise en charge de l’autisme encore peu connue en France. Elle va ensuite parfaire ses compétences au Danemark, ou elle travaille dans une école avec des enfants atteints de troubles autistiques. 

 

"Je suis attirée par les services à la personne depuis très longtemps parce que ce n’est pas un domaine où on reste devant un ordinateur. On traite des humains avant tout, commente la jeune fille. Au quotidien cela me sert. Quand mon entourage est touché par une maladie par exemple, ou a besoin de conseils concernant leurs enfants, je sais comment réagir et rassurer les gens."

 

Elle-même atteinte d’une dysplasie de la rotule, rien n’entame son envie de continuer ses études : "Je commence cette année deux cursus à distance : un Master mention Scolarisation et Besoins Educatifs Particuliers avec l’université de Clermont-Ferrand et un DU spécialisé en autisme et troubles envahissants du développement à l’université de Paris Descartes. Je souhaite ainsi évoluer vers des postes à responsabilités, mais toujours dans le secteur social, et plus particulièrement de l'autisme." La fin de sa nouvelle formation est prévue pour 2015. Promis, après elle arrête. 

 

 

Chloe Schmidt-Dhonneur a suivi un DTU gérontologie avec le CNED