Anaïs Ventard, après une saison réussie sur la glace

Anaïs Ventard est une jeune patineuse artistique talentueuse. Championne de France Elite 2013, médaillée d'argent au Festival Olympique de la Jeunesse Européenne, elle passera en terminale S l’année prochaine. L’année sportive se termine et c’est le moment de prendre de ses nouvelles.

 

Anaïs Ventard le dit, " cette saison a été chargée en travail et en émotions pour mon entourage et moi ". En tout cas, le travail paye puisqu’elle a décroché deux titres majeurs : elle est devenue Championne de France Elite et Médaille d’argent au FOJE (Festival Olympique de la Jeunesse Européenne). Et Anaïs compte continuer comme cela, puisque son but est de mener sa carrière de patineuse artistique le plus loin possible. "Après le Bac je veux continuer les compétitions afin de pouvoir vivre ma passion jusqu'au bout et ne rien avoir à regretter " explique la jeune fille.

 

Un programme chargé

 

Anaïs Ventard pense que "ce qu’il y a de bien avec le CNED, c'est de pouvoir mener sa carrière sportive et sa scolarité de front sans avoir à en mettre un des deux de côté ". Le point positif c’est aussi qu’elle peut gérer son temps au mieux. Il y a un entrainement tous les matins mais aussi "régulièrement le midi et tous les après-midis en plus du hors-glace le matin ou le soir ". Et pourtant, cette jeune fille est lycéenne et trouve le temps pour ses cours particuliers intercalés entre ces  différentes plages horaires. " En effet, je fais également partie d'une association nommée Sport Etudes Concept, qui travaille avec le CNED et qui met des professeurs particuliers à notre disposition pour nous aider " explique Anaïs. Cela semblerait presque facile, mais quel programme !

 

Et à propos de programme, découvrez ci-dessous le programme chorégraphié préféré d’Anaïs Ventard.

 

 

 

 

Dans ce programme, j'ai pu mettre en scène deux personnages opposés et ainsi me faire deux fois plus plaisir !

 

Étudier c’est aussi partager

 

Pour la patineuse, "cette manière d'étudier permet de savoir organiser son travail en fonction de son activité principale et de ses déplacements fréquents ". Une expérience qu’elle considère comme précieuse pour sa vie active future. Mais ce n’est pas tout. Anaïs raconte : "Je me souviens que pendant les Jeux Olympiques de la Jeunesse, je m’étirais après un entrainement dans les couloirs de la patinoire. Il y avait d'autres sportifs de glisse français, eux aussi inscrits au CNED, avec le même objectif. Tout en nous étirant, nous révisions et nous faisions mutuellement réciter nos cours en commun. D'après les rires des autres athlètes étrangers, c’était plutôt comique à voir ! ". Comme quoi, le sport et les études semblent faire bon ménage et être synonymes de partage.

 

 

Anaïs Ventard est inscrite en Première Scientifique