Mieux manger et mieux vivre avec Stéphanie Gille

Stéphanie Gille, 25 ans, est diététicienne nutritionniste. Installée dans la petite ville de Lure en Haute-Saône (70), elle a commencé son activité libérale en janvier 2011. Cette jeune femme va plus loin que sa formation puisqu’elle propose à ses clients une approche en naturopathie et même en phytothérapie. Un excellent moyen de comprendre la personne, ses habitudes et de lui apporter un service plus complet. Rencontre avec cette professionnelle de la santé.

 

Le métier  de Stéphanie consiste à aider les gens à mieux manger et à avoir une vie plus saine. Au début des suivis, elle réalise un bilan des habitudes alimentaires de ses patients, ainsi que de leur hygiène de vie. Parfois, ces patients font la démarche de venir trouver la jeune femme de leur propre chef, d’autres fois, ce sont les médecins qui  les dirigent vers les compétences de Stéphanie. La suite de sa mission est la mise en place d’un programme personnalisé avec des objectifs fixés aux patients, toujours de manière raisonnable. La seconde étape consiste à suivre le patient en notant ses résultats et l’aidant dans les difficultés qu’il peut rencontrer.

 

Aider au mieux les patients

 

Les habitudes alimentaires sont importantes mais Stéphanie a appris, durant sa formation, qu’il fallait avoir une approche plus poussée pour proposer des solutions adaptées à ses patients. Pour cela, la jeune femme a une approche en naturopathie : " Il ne faut pas considérer une personne juste comme un indice de masse corporelle, il faut voir l'humain dans son intégralité, grâce à une évaluation de son hygiène de vie (stress, insomnies, état psychologique, sédentarité, tabac, problèmes organiques) ". Stéphanie a aussi suivi une formation de quelques mois en phytothérapie, ce qui l’aide à conseiller ses clients en ce qui concerne les plantes et les produits naturels.

 

Une approche globale pour être au plus proche des besoins !

 

Les patients de Stéphanie sont des personnes en surpoids mais aussi d’autres, plus minces, qui souhaitent avoir une bonne hygiène alimentaire. Elle reçoit en plus des végétariens qui veulent équilibrer leur alimentation. Stéphanie explique : " Je fais partie de l'APSARes (Association des Professionnels de Santé pour une Alimentation Responsable) qui regroupe des médecins, diététiciens et infirmiers, avec pour objectif de donner les clefs nécessaires aux végétariens et végétaliens pour équilibrer leur alimentation ".

 

Une formation réussie

 

Stéphanie Gille a obtenu un bac littéraire en 2006. Par la suite, elle commence un DUT information-communication à Besançon. Pourtant, la jeune fille réalise qu’elle n’est pas dans une filière qui lui correspond. C’est vers sa passion pour la diététique qu’elle se tourne. Elle réalise une année de remise à niveau scientifique avec le CNED et poursuit avec un BTS diététique. " J'ai obtenu mon BTS diététique à Strasbourg en 2010. Le système des études à distance me convenait parfaitement, j'aimais beaucoup gérer mon planning, me fixer des objectifs et je pense que cela permet de responsabiliser les élèves " explique l’ancienne étudiante.

 

Aujourd’hui, la jeune femme est installée et a réussi à créer sa clientèle, ce qui n’a pourtant pas été facile dans une ville aussi petite que Lure (8 000 habitants ndlr). En plus de tout cela, elle a écrit un livre qui regroupe des astuces pour conseiller les patients, " une sorte de tutorat ". L’ouvrage a été publié par une maison d'éditions de Rennes (Maison d'éditions LME).

 

Pour elle, dans les études, il est essentiel d’être « rigoureux et persévérant » et elle explique que lors de son installation, il lui a fallu être motivée et le rester. Et ses efforts, son travail et sa motivation ont aujourd’hui payés, puisque grâce à ces qualités, elle évolue dans un milieu qui la passionne ! Alors, qui veut manger mieux ?

Stéphanie Gille a fait une remise à niveau et un BTS au CNED