Didier Nimsgern : la passion de l’enseignement

Souvenez-vous, Didier Nimsgern avait arrêté son activité dans les transports maritimes en 2005 pour passer le concours CRPE (concours de recrutement de professeurs des écoles) et devenir professeur. Depuis qu’il exerce ce métier, il travaille dans l’enseignement spécialisé et en 2011, il est même devenu enseignant référent. Sa réussite, il la savoure aujourd’hui dans un quotidien bien rempli mais toujours plein de bonheur.

 

En 2011, lorsque Didier arrive à son poste, il doit s’occuper de 140 élèves en situation de handicap. Aujourd’hui, leur nombre s’est accru  et c’est de 180 jeunes dont il faut prendre soin. Il a beaucoup à faire et travaille donc une dizaine d’heures par jour. Cependant, Didier explique qu’il n’a pas de routine puisque " tous les jours sont différents " Il est le trait d’union entre les établissements scolaires, les familles et les services de soins. Il participe à leur cohésion pour le bien-être et la réussite des enfants desquels il s’occupe et qu’il soutient au quotidien. Ce soutien passe par le recrutement d’équipes adaptées et compétentes, des réunions de suivi et même des visites à domicile pour aider les familles à accepter le handicap.

 

Les efforts de Didier Nimsgern sont récompensés. Il se souvient de belles réussites: " Je me rappelle de Florent, sorti du champ du handicap grâce à l'action combinée de son enseignant d'ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire) et de moi-même. Il avait fait trois CP, puis un parcours en CLIS (classe pour l’inclusion scolaire), jusqu'à ce que son enseignant découvre qu’il ne relevait plus du handicap. Aujourd’hui Florent est un élève brillant dans son collège et je suis heureux d'avoir participé modestement à cette orientation ". Ces bons souvenirs motivent Didier : il ne souhaite d’ailleurs plus enseigner en milieu scolaire " ordinaire ".

 

Un nouveau métier pour une famille unie

 

En juin 2013, Didier ira plus loin puisqu’il s’inscrira à la préparation du CNED pour le concours de chef d’établissement, en parallèle d’une formation dispensée par son académie. Avec ces éléments, il compte bien réussir du premier coup : " Je ne suis pas du genre à faire les choses en touriste ! " rigole-t-il.

 

Avoir changé de métier a apporté le bonheur à Didier et la satisfaction de pouvoir aider les autres, mais ce choix d’avoir une nouvelle vie a aussi été déterminant pour sa famille. Les enfants de l’enseignant voient plus souvent leur père et son épouse a pu réaliser son rêve de devenir libraire en se mettant à son compte. Grâce à son emploi stable, sa disponibilité, y compris pendant les vacances scolaires, Didier a contribué à offrir à sa famille un cadre plus sain et plus heureux. Il n’y a qu’un seul  bémol ": " Je suis plus exigeant avec mes enfants d'un point de vue scolaire ; un enseignant est rarement un parent vu comme "cool". Une déformation professionnelle d’un véritable passionné.

Pour préparer le CRPE et devenir professeur des écoles, le CNED vous met dans les meilleures conditions pour réussir.