Paroles d'expert - Jacques Pollet responsable scolarité Cned

 

Nous vous livrons les conseils pratiques, fruits de douze années d'expérience, de ce spécialiste de l'école à distance. Parents, partez sereins !
 
Smooz : Quelles prestations propose le Cned aux familles souhaitant voyager et quitter donc, pour un temps, la scolarité en présence ?
  • Jacques Pollet : Une première possibilité est d'inscrire leur enfant en classe complète, au niveau scolaire dans lequel il fait sa rentrée. L'enfant suivra ainsi le programme dans sa totalité, comme ses petits camarades, mais à distance.
 
Implique-t-elle des obligations ?
  • Oui. Cette solution impose une assiduité obligatoire. Cela signifie, qu'à la fin de son année scolaire, l'enfant doit avoir réalisé et transmis au Cned l'ensemble des devoirs demandés, et ce, pour toutes les disciplines obligatoires du programme. Tout manque d'assiduité sera signalé à la DSDEN (Direction des services départementaux de l'éducation nationale). En choisissant cette solution, les parents doivent donc prévoir une véritable place pour la scolarité durant leur voyage.
 
Et si les parents pensent que le voyage ne permettra pas cette assiduité (conditions de voyage ne la permettant pas, souhait de consacrer un maximum de temps aux découvertes du voyage, etc.) ?
  • Ces parents peuvent alors inscrire leur enfant en classe complète à inscription libre : le programme de formation est identique à celui de la classe réglementée, mais sans obligation d'assiduité. A savoir, toutefois, que cette année est payante (voir nos tarifs). Par ailleurs, attention, cette inscription ne permet pas au Cned de donner un avis sur la pertinence d'un passage en niveau supérieur. Seul le DA-SEN pourra, au retour du voyage, juger de l’acquisition des compétences et de la possibilité de réintégrer normalement l'école d’origine.
 
Une autre possibilité ?
  • Ces familles ont aussi la possibilité de ne suivre que quelques matières, comme le français et les maths. Cette solution laisse davantage de temps aux découvertes du voyage, tout en requérant, bien sûr, une instruction du reste du programme par les parents. Mais, comme pour la classe complète à inscription libre, le Cned ne pourra pas donner un avis sur la pertinence d'un passage en niveau supérieur. Encore une fois, seul le DA-SEN pourra décider. 
 
Quelles sont les modalités d’inscription ?
  • Dans tous les cas, nous parlons d'instruction dans la famille. Pour la classe complète à inscription réglementée, les parents doivent obligatoirement demander au préalable l'autorisation du DA-SEN. Pour le cas de la classe complète à inscription libre ou d’une inscription par matière, le choix du Cned sera seulement précisé au DA-SEN dans la déclaration d'instruction dans la famille, conformément aux textes en vigueur. Pour plus de détails, j'encourage nos lecteurs à télécharger, depuis notre site web, le dossier d’inscription correspondant à leur situation. 
 
Des conseils ?
  • Anticiper le plus tôt possible ! Il faut éviter d’effectuer la demande au DA-SEN durant les mois de juillet et d'août, période durant laquelle les administrations fonctionnent souvent à régime réduit. Le mieux est aussi de partir avec du matériel informatique : un ordinateur portable, comme c'est souvent le cas, mais aussi une imprimante et un scanner. Cela permettra d'envoyer par messagerie électronique, aux parents ou amis restés en France, le travail de l'enfant scanné. Ces tiers pourront ensuite imprimer et transmettre les évaluations au Cned. Le Cned peut inversement renvoyer à ces proches le travail corrigé afin qu'il soit transmis à l'enfant par mail.
 
Comment se passe ensuite la scolarité de l'élève ?
  • L'enfant reçoit la totalité du programme : des cours papier pour l’école, la possibilité de cours téléchargeables pour les niveaux collège et lycée. Au fil de l'année, l'enfant doit donc renvoyer ses devoirs au Cned. Après une correction très personnalisée, chaque copie est renvoyée à l’enfant à l'adresse précisée par la famille sur l'évaluation, le plus souvent chez les grands-parents. La famille en voyage peut toutefois préciser une adresse "étape", où elle sera certaine d’être présente pour la réception de la copie corrigée (prévoir une marge d’un mois environ). Nous savons nous adapter !
 
Comment les parents peuvent-ils suivre la scolarité de leur enfant ?
  • Outre leur accompagnement au fil des leçons, ils reçoivent donc les copies corrigées de leur enfant, avec les appréciations détaillées du professeur. Pour le niveau école, ils ont aussi accès, pour une période donnée, à son livret de compétences. Ils peuvent, par ailleurs, poser toutes leurs questions au Cned via Internet.
 
Y a-t-il un suivi particulier pour les enfants "tourdumondistes" ?
  • En début de cycle, les professeurs se présentent par lettre aux parents. Ces derniers sont bien sûr invités à présenter leur projet de voyage. Cela nous permet de personnaliser en quelque sorte le suivi de l'enfant, en ayant notamment une plus grande tolérance vis-à-vis du rythme d’envoi des devoirs. Encore une fois, nous nous adaptons !
 
Qu'en est-il de la réussite de ce type d'élève ?
  • Elle est en général très bonne car ces enfants sont très encadrés par des parents motivés. Quand ces projets sont bien réfléchis du point de vue de l'enfant, l'expérience est enrichissante et le retour en classe sans problème majeur !
 
Plus de précisions sur le site web du Cned et au 05 49 49 94 94.
 
De la maternelle aux prépas entrée en écoles, avec ou sans le bac, toutes les formations scolaires
Trouvez la formation qu'il vous faut parmi notre catalogue complet