Kim Veteau - Des vagues à l'âme

Quand on naît en Guadeloupe, le surf est plus un instinct qu'un choix. Kim Veteau est montée sur sa première planche à l'âge de 7 ans, pour imiter sa grande sœur. Le coup de foudre pour ce sport est immédiat : la jeune fille arrête ses cours de gymnastique pour se consacrer entièrement à sa nouvelle passion. A partir de ce moment, elle ne cessera plus d'affronter les vagues, pour son plus grand plaisir : "Ce qui me plaît, c'est la sensation quand on est sur la planche. On est tout seul, on doit se débrouiller. J'aime ce frisson."

 

Sur l'impulsion de son entraîneur, elle participe à sa première compétition régionale à l'âge de 9 ans, au Festisurf d'Aquitaine en 2008. Elle s'impose dans les premières places. "À partir de ce moment, j'ai compris que le surf était plus qu'un simple loisir. C'était devenu quelque chose d'important pour moi" assure Kim. Elle enchaîne compétitions et entraînements intensifs pour améliorer sa technique. Elle fait de la cardio, de la rame, et même du Taekwondo pour développer ses réflexes. 

 

A 12 ans, elle finit deuxième aux championnats de France de Surf et se fait remarquer par des sponsors. Elle multiplie les voyages dans le monde pour peaufiner son talent : "c'est un sport qui devient plus dur, il y a de plus en plus de filles qui s'y mettent. Le niveau est très élevé en compétition européenne", témoigne la jeune fille.

 

Je veux avoir mon bac avant de me consacrer entièrement au surf !

 

La même année, elle s'inscrit au Cned pour consacrer plus de temps au sport :"c'était devenu trop difficile de jongler entre une scolarité en présence et le surf". Dès lors, Kim passe ses matinées plongée dans les cours, avant d'aller chevaucher les vagues chaque après-midi. Si elle avoue avoir parfois du mal à concilier les deux, sa mère, professeur des écoles, est toujours présente pour l'encadrer dans ses leçons. Déjà en seconde, la jeune fille compte aller jusqu'au bac, afin de pouvoir se consacrer entièrement au surf par la suite. Dans le pire des cas, elle se voit bien être kiné, ou dans le marketing pour une marque de surf, histoire de ne pas s'éloigner de sa passion.

 

En attendant, elle cumule les expériences. Elle a même participé aux championnats du monde au Panama, cette année : "j'étais avec l'équipe de France, c'était un excellent souvenir ! C'était super d'être tous ensemble." Du haut de ses 14 ans, elle a terminé à la 30e place, face à une centaine de compétiteurs. Son mental d'acier ne l'empêche pas de rester humble. Elle avoue avoir deux modèles dans le surf,  Stéphanie Gilmore et Carissa Moore, dont elle apprécie les figures très aériennes qu'elle tente de reproduire : "Ma figure préférée, c’est le Tail-slide. Celle que j’aimerais placer c’est le Reverse Air (rotation aérienne à 360°)."

Sa rentrée s'annonce très chargée : en dehors des cours, elle prépare déjà les championnats de France, en novembre. "J’aimerai remporter cette compétition, dans la catégorie des moins de 18 ans. Puis j’espère accéder aux finales pro junior pour accéder aux championnats du monde l’an prochain." Un mental d'acier, on vous dit.

 

Mise à jour 10 octobre 2012 :

 

Kim en vidéo :

Kim Veteau est inscrite au Cned en seconde générale