Enfants : scolarité à distance

Juliette Cavagnis énumère quelques méthodes pour assurer l'enseignement de ses enfants au bout du monde.

 

 

Elsa, quatre ans, et Martin, deux ans. Pourquoi partir avec des enfants si petits ?

 

  • Juliette Cavagnis : Il me semble que le mieux est de partir quand ils sont jeunes, entre trois et dix ans. Avant la préadolescence, l’âge où les copains ont une place primordiale et les parents deviennent plus lourds à supporter !

 

Des astuces pour les parents qui partiraient, comme vous, en camping-car ?

 

  • Personnaliser leur chambre nous est apparu important pour qu’ils se créent leur univers, leur petit cocon. Les enfants ont leur chambre contenant leurs jouets, ils peuvent s’y retirer quand ils veulent être tranquilles : un rideau fait office de porte. Notre tour de France de deux mois a permis aussi aux enfants d’adopter le camping-car comme une vraie maison.

 

Ont-ils de moments de blues (ils sont loin de la famille, de leurs jouets, etc.) ?

 

  • Ils ont la stabilité liée à la présence d’une « maison » et celle de leurs parents. Ils n’ont jamais demandé à rentrer et à retourner à l’école ou à la crèche. Pour les grands-parents et cousins, nous les voyons régulièrement sur Skype.

 

Avez-vous eu des conseils concernant leur rupture avec leur quotidien ?

 

  • Non, aucun, nous n’en avons pas senti l’utilité. Nous conservons des repères comme à l’école. Par exemple, un calendrier qu’Elsa actualise régulièrement : jour, date, mois, année, saison, météo, activité de la journée, etc..

 

Comment supportent-ils le temps passé sur la route ? Des astuces ?

 

  • Ils adorent quand nous roulons. Ils sont à table sur leur rehausseur et ont à portée de main des jeux, des crayons et des exercices type cahier de devoirs de vacances (des fiches de collages, de numération). À cet âge, ils demandent tout le temps des exercices à faire, espérons que ça dure !

 

Elsa a un niveau Maternelle. Comment remplacez-vous la maîtresse ?

 

  • Pour le moment, à quatre ans, nous ne travaillons qu’une heure trente maximum : trente minutes de cours théoriques, puis une heure d’exercices (type jeux de lecture, collage, reconnaître des sons, jouer avec des cartes de princesses pour apprendre à compter). Nous aurons un véritable rythme scolaire quand nous commencerons le CP, dès réception des cours du Cned !
Des formations tout au long de la vie