CRPE : les conseils de Sophie Fromager pour réussir votre formation à distance

Vous pouvez lire ou relire le témoignage de Sophie sur Smooz

Ancienne directrice d’une agence de communication, Sophie a décidé en 2014 de se reconvertir et de préparer le concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE). Elle l’a obtenu en 2015 avec une moyenne de 18,58/20.

Comment Sophie organisait ses journées de travail ?

Sophie a choisi de suivre la préparation du CNED  tout en de travaillant en tant que rédactrice web en freelance. Elle nous explique comment elle s’est organisée : « je consacrais de 2 à 4 heures par jour à la préparation du CRPE, en général, après mon travail, le soir entre 18 et 21 heures. Je lisais mes cours, je réalisais mes fiches et  je faisais les exercices d’entraînement en ligne. Je consacrais aussi également la moitié de mon week-end à la préparation du CRPE. De mi-octobre jusqu’à fin janvier, je travaillais uniquement sur le français et les mathématiques. Dans les transports en commun, j’essayais de relire mes cours. »

A l’approche des épreuves, elle a intensifié son rythme de travail : « à partir de février, je travaillais 4 à 6 heures par jour et quasiment tout le weekend »

Après avoir obtenu ses résultats d’admissibilité, la préparation des épreuves orales est devenue son objectif principal. «  Après les résultats d’admissibilité, je travaillais 9 à 12 heures par jour et la totalité des week-ends pour combler mon retard : je n’avais pas pu travailler les oraux avant la fin des épreuves écrites. Cela correspond aussi à mon mode de fonctionnement : j’arrive à mémoriser beaucoup d’informations en quelques jours. Pour le français et les mathématiques, j’ai d’abord travaillé les connaissances théoriques avant de m’attaquer à la didactique. J’essayais d’alterner lecture des cours, fiches et exercices d’entraînement. Il m’arrivait de consacrer 2 ou 3 semaines exclusivement aux mathématiques puis de passer 2 ou 3 semaines au français. 

Voici les 10 conseils de Sophie pour réussir votre formation à distance.

  1. Préparer un concours nécessite d’être prêt à consentir des efforts. Pensez-vous être assez autonome et pugnace pour vous astreindre à cette discipline toute une année?
  2. Il est important d’établir au préalable votre planning de préparation afin de vous organiser.
  3. Travaillez régulièrement, si possible chaque jour, même si ce n’est que pendant une heure !
  4. Inscrivez-vous au réseau social de la formation et participez aux conversations. Lisez les échanges entre inscrits et professeurs : cela vous permettra de mieux comprendre ce que l’on attend de vous au concours et vous y trouverez toujours du soutien.
  5. Fixez-vous des dates butoirs pour rendre des devoirs.
  6. Rendez vos devoirs ! Les devoirs écrits et oraux sont les meilleurs entraînements pour le concours.
  7. Sollicitez votre entourage pour préparer vos oraux (famille, amis ou conjoint). A défaut, un mur peut faire l’affaire mais c’est moins motivant et moins stressant.
  8. Conservez votre motivation ! Le plus dur est de conserver sa motivation pendant toute la préparation, car le stress et la fatigue augmente à l’approche des épreuves. Faites-vous confiance et ayez confiance en la préparation du CNED : de nombreux inscrits du CNED obtiennent de très bons résultats à ce concours.
  9. Ne vous dispersez pas : pour les épreuves d’admissibilité, lisez tous les cours de la préparation du CNED, faites le maximum de devoirs et faites les sujets des sessions précédentes. Pour les épreuves orales, vous retrouverez dans les cours du CNED et les ressources en ligne mises à votre disposition tous les thèmes à connaître. Consultez aussi le site Eduscol.
  10. Le conseil le plus important : croyez en vous ! Si vous suivez la préparation du CNED et que vous travaillez régulièrement, vous avez mis toutes les chances de votre côté pour réussir le concours !

Vous pouvez lire ou relire le témoignage de Sophie sur Smooz

Pour préparer le CRPE et devenir professeur des écoles, le CNED vous met dans les meilleures conditions pour réussir.