Tancrède Melet

Tancrède Melet, sportif de l'extrême et ingénieur de formation ayant suivi sa scolarité au CNED, s'est tué en préparant sa nouvelle aventure.

Depuis tout petit, il a baigné dans la liberté. Celle d'apprendre en premier lieu, puisque ses parents avaient opté pour l'enseignement à distance (il rejoindra finalement une scolarité classique en 3 ème... avec deux ans d'avance). Pour ce jeune talentueux aucune barrière n'était assez haute pour être infranchissable et il n'avait de cesse d'inventer de nouveaux terrains de jeu en cherchant à faire cohabiter sa passion de l'altitude avec celle des arts. Il avait notamment été le premier à faire du slackline entre deux montgolfières. Il était également celui qui imaginait les numéros des flying frenchies, une troupe d'artistes mêlant arts du cirque et sports extrêmes.

Comme bon nombre des athlètes que nous suivons, Tancrède était de ceux qui préfèrent vivre intensément leur passion plutôt que de regretter d'avoir à suivre une ligne tracée par d'autres. Son profil et ses qualités humaines hors normes en faisaient un ambassadeur de choix et nous avions prévu de réaliser son portrait cette année... Nous n'en aurons pas la possibilité. Il restera comme le meilleur porte-parole de sa liberté totale, elle ne connaîtra jamais de fin.

Revoir le portrait consacré dans l'émission "Salut les terriens" :