Famille Cavagnis : sur la route du sud de l’Amérique

Nous avions fait connaissance de la famille Cavagnis il y a quelques mois, partie pour cinq années de tour du monde en février 2012. Aujourd’hui, ils ont dépassé les 420 jours d’aventure et ont au compteur de leur camping-car plus de 30 000km. Christophe, Juliette et leurs enfants sont actuellement au Belize après avoir fait le tour des États-Unis, du Canada et du Mexique. Initialement, la famille aurait dû être en Equateur ou au Pérou entre avril et mai 2013. Malgré ce petit retard, elle ne se démotive pas et profite au maximum des endroits où elle s’arrête. Il est d’ailleurs possible de se faire une idée précise des lieux visités et de toutes leurs découvertes grâce à une carte très régulièrement mise à jour sur http://www.cavagnis-tour.com/.

 

En tout cas, l’aventure semble se dérouler à merveille. Le camping-car, malgré la longue route déjà parcourue, tient le choc des kilomètres. À part un peu de taule froissée et une serrure cassée, le périple se déroule sans accrocs et les problèmes sont vite résolus. La « monture » de la famille Cavagnis n’est pas la seule à avoir une santé de fer. Selon la maman, " tout le monde se porte bien. Aucune maladie à déclarer depuis un an, un record pour les petits ! ". L’excitation de la découverte du monde aurait-elle des vertus thérapeutiques ?

 

Un voyage d’apprentissage

 

Pour les enfants, Elsa 5 ½ ans et Martin 3 ½ ans, c’est une épopée incroyable passée avec leurs parents. Une aventure familiale que Juliette décrit comme remplie de « moments extraordinaires ». Ce que préfèrent les enfants, ce sont les animaux. " Ils en réclament de nouveaux tout le temps ! " explique leur mère. Il y a quelques jours, les membres de la famille ont fait la connaissance de singes hurleurs qu’ils ont pu tenir dans leurs bras. Un souvenir marquant qui est loin d’être le seul dans l’esprit des Cavagnis.

 

Au rythme des journées très chaudes à l’intérieur du camping-car, il est difficile pour les parents et les enfants de faire la classe. Ils ont donc quelque peu ralenti la cadence scolaire ces dernières semaines. Cependant, l’année est un succès car Elsa sait lire grâce aux cours reçus et à la patience de ses parents. La petite fille commence aussi à prendre plaisir à ses lectures et joue même le rôle de maitresse pour son petit frère, auquel elle apprend l’alphabet et les chiffres. Doucement, l’année de CP se termine mais les connaissances sont acquises et il reste encore la fin du printemps et tout l’été pour faire de nouvelles découvertes à travers le monde. Direction l’Amérique du sud !

Des formations tout au long de la vie