Jessica Höhr, Chef d'entreprise à 23 ans

À elle seule, Jessica Höhr peut faire mentir nombre d’idées reçues sur l’entreprenariat et la formation professionnelle : à 23 ans, cette jeune fille originaire de Metz est à la tête d’une entreprise de communication globale en pleine croissance, après être passée par un BTS communication à distance.

 

Le parcours de Jessica n’a pourtant pas commencé sous les meilleurs auspices : en 2007 un accident de voiture la contraint à rester alitée quelques mois avant le bac. Sa persévérance lui permettra de suivre les cours de chez elle et d’obtenir son diplôme. Une fois remise sur pied, elle s’oriente vers la faculté de droit de Metz. Son éthique guide fortement ses choix : elle ne s’accommode pas des cours, "incapable d’imaginer défendre des gens en qui elle ne croit pas", ni d’une licence information-communication qu’elle tentera par la suite, mais qu’elle trouvera trop vide.

 

En 2009, son compagnon part travailler à Mâcon. Jessica décide de le suivre et s’installe avec lui à 400 kilomètres de sa ville d’origine. La période est un peu difficile pour la jeune fille qui a à peine 20 ans : "Je me retrouvais sans rien, les rentrées scolaires étaient passées, je ne savais pas vraiment quoi faire. J’ai cherché sur le net des formations, et j’ai vu beaucoup d’instituts de formation privés très chers. Puis je suis tombée sur le Cned, c’était moins onéreux et ça paraissait plus sérieux."

 

Ne sachant pas quelle formation prendre, elle remplit deux dossiers : un BTS MUC (Management des Unités Commerciales) et un BTS communication. "Au début j’ai rempli les dossiers sans trop y croire, car je ne me sentais pas capable de travailler seule, à distance. J’ai finalement choisi le BTS communication. La partie analytique de cette formation m’intéressait autant que les objectifs commerciaux à atteindre en MUC me déplaisaient…"

 

La meilleure façon d’apprendre c’est de faire !

 

Elle commence sa première année de BTS à distance en décembre 2009. Jessica apprend à s’organiser et travaille vite : en avril 2010 elle a déjà fini tous les cours. "À ce moment je me suis dit : 'Je fais quoi maintenant ?'. J’ai alors commencé à suivre des tutoriels pour apprendre la création de sites web et le graphisme." Pendant quelques mois, cette touche-à-tout acquiert de nouvelles compétences. Et elle souhaite les mettre à profit : en juillet 2010, elle devient auto-entrepreneuse et fonde sa boîte, Le P’tit Zèbre. "La meilleure façon d’apprendre c’est de faire ! Je voulais mettre mes connaissances à profit. J’ai démarché quelques PME pour réaliser leur communication. Par le bouche à oreille et les réponses aux appels d’offres, j’ai fini par avoir plus d’une dizaine de clients en quelques mois."

 

Une agence qui décolle.... Et qui emploie !

 

Les choses sérieuses commencent à partir de l’automne 2010, où Jessica doit en même temps assurer les commandes de sa nouvelle entreprise tout en passant sa seconde année de BTS : "ça a été vraiment dur ! Je coupais mon temps en deux, je travaillais tous les week-ends. Dès que j’ai pu, j’ai pris un local pour séparer entreprise et vie privée. Même socialement c’était difficile, je voyais peu de monde. Les stages ont été une bouffée d’air pur !"

 

Il n’empêche que Jessica parvient au bout de son BTS avec succès : "Je me souviens du jour des résultats. J’allais voir un client important pour un appel d’offres, tout en cherchant mes résultats sur mon smartphone. Quand j’ai vu que j’étais admise, j’étais soulagée ! Je suis allée voir mon client totalement détendue et j’ai remporté le marché !"

 

Mon travail au Cned m’a amenée à me poser des questions, à pousser toujours plus loin mes réflexions.

 

Depuis, Jessica Höhr a mis toute son énergie dans son entreprise, qui marche plutôt bien : elle a plusieurs dizaines de clients, accueille régulièrement des stagiaires, a engagé une apprentie en octobre 2012, et espère ouvrir un nouveau poste l’an prochain. Pas mal quand on a tout juste 23 ans ! "Mon travail au Cned m’a amenée à me poser des questions, à pousser toujours plus loin mes réflexions. En classe j’aurais eu toutes mes réponses ficelées par les professeurs. Cela m’a permis d’acquérir une méthode de travail qui m’aide tous les jours dans mon agence. J’ai aussi appris la persévérance, je mène les choses jusqu’au bout."

 

Le milieu professionnel a également salué la réussite de Jessica en lui décernant le prix Jeunes & Talentueux Mâconnais catégorie économie par le Maire de Mâcon en mars 2012. En outre, elle participera au jury du BTS Communication pour l’établissement d’Auxonne cette année.

 

"Je n’ose pas dire que je suis fière, parce qu’il y a des gens qui ont fait bien mieux que moi. Je suis juste heureuse d’avoir accompli ce chemin" sourit la jeune fille. Et pour couronner ce parcours idyllique, elle se marie en septembre prochain.

 

Crédit photo - © Gaëtan Bouvier 

Jessica a suivi un BTS communication avec le Cned