Famille Baudchon : à travers l'Amérique latine

 

Cela aurait pu commencer comme une mauvaise histoire : en 2008 Christian Baudchon, entrepreneur dans le web, prend de plein fouet la crise et doit cesser son activité. Pas du genre à se laisser abattre, l'homme souhaite rebondir au plus vite. Il tombe par hasard sur le récit de voyage d'une famille et décide de tenter l'expérience lui aussi. Son épouse Valérie Baudchon, enseignante, à la possibilité de prendre un long congé et retrouver du travail ensuite. "Nous avons vu passer ce petit créneau fin 2008, ou il était possible de prendre le temps de voyager. C'était maintenant ou jamais"  témoigne Christian. Reste à convaincre leurs trois enfants : Chloé, 5 ans, Lena, 9 ans et Hugo, 11 ans. Si cela s'est avéré facile pour les deux jeunes filles, il a fallu argumenter pour l'ainé : "C'était moins évident pour Hugo, développe Christian. Il ne voulait pas quitter ses copains. On lui a expliqué qu’il garderait des contacts par Internet, qu'il leur apporterait des souvenirs..."

(Retrouvez les impressions de Hugo Baudchon dans une interview complète)

 

 Une fois tout le petit groupe séduit par le projet, décision est prise de faire le tour de l'Amérique latine "pour le compromis entre le mélange des cultures".  Le camping-car s'impose très vite comme compagnon du périple, afin d'assurer une stabilité aux enfants sans passer d'hôtel en hôtel. Le véhicule est acheté puis testé pendant deux semaines lors d'un séjour en Andalousie, afin que chacun prenne ses repères dans ce lieu exigu. Le camping-car est déposé sur un bateau au Havre, pour arriver 4 semaines plus tard à Buenos Aires, en Argentine. La famille le récupère là-bas après être venue en avion, début juillet 2009. Un voyage de 410 jours passant par tous les pays d’Amérique latine commence alors.

 

Des cours au bout du monde

 

"Tout était nouveau pour nous. Il fallait se débrouiller avec le quotidien du camping-car : gérer les eaux usées, les déchets, trouver de l'eau propre..." Commente Christian. Une fois ces réglages effectués, la famille prend son rythme de croisière, cumule les découvertes, multiplie les rencontres... Et fait le plein de souvenirs. "Nous avons eu des bivouacs de rêves, sur les côtes d’Argentine au moment du passage des baleines, au fond de la Terre de Feu à côté des dauphins qui chassent... Il y a eu des instants inoubliables !"

 

Pour les enfants, les cours étaient un peu le lien avec la France

 

Le quotidien reprend quand même ses droits dans ce cadre idyllique, notamment pour les enfants qui suivent les cours à distance du Cned. Tous les matins, ils travaillent entre 1h et 3h, sous le regard de leurs parents. À l'autre bout du monde, Lena suit son CE2 pendant qu’Hugo passe sa 6e. Une situation rocambolesque qui vaut de belles anecdotes : "les cours devaient être reçus en France par mes parents, qui devaient nous les envoyer ensuite, raconte Christian.  Au moment où ils les ont reçus, nous étions en Bolivie, à Santa Cruz. Le colis a mis trois jours pour arriver de Bordeaux à... La Paz (la capitale administrative, à 800 kilomètres de Santa Cruz), puis trois semaines pour arriver jusqu’à nous !"

 

Ce paquet a été un véritable cadeau pour les enfants : "ils l’attendaient avec impatience : c’était un peu leur lien avec la France. Ils se sont jetés dans les cours avec plaisir."  La famille joue le jeu jusqu'au bout : en bons élèves, les enfants passent les interrogations dans les temps demandés, sans aide de leurs parents, et envoient les copies tous les 15 jours. Un vrai défi pour ce petit groupe, qui devait trouver une poste dans des endroits perdus, puis attendre les résultats, scannés par les parents.

 

Retour gagnant

 

Le voyage se termine en 2010, à New York. Pour assurer son retour, la famille vend le camping-car via le blog du périple, devenu célèbre auprès des aficionados d'évasion. Une fois revenu en Aquitaine, Christian a pris un nouveau départ "Je suis du genre à avoir 1000 projets en tête par minute. À notre retour j’ai fondé ma société, Moose Crossing,  puis une boutique en ligne, lacompagniedescartes.fr, qui permet d'acquérir des cartes pour tous les endroits de la planète, car certains plans nous ont manqué pendant notre voyage !"

L'expérience aura marqué durablement les enfants, notamment en matière de scolarité : ils ont gagné en autonomie et ont pris confiance en eux : "ça a été un changement radical ! Lena a surmonté ses blocages, et Hugo fait ses devoirs tous les soirs sans qu’on ait besoin de vérifier. Il nous a même demandé s'il pouvait passer sa 3e avec le Cned !"

Aujourd’hui, la famille est repartie sur des nouvelles bases. Mais l'envie d’évasion n'est jamais très loin. "Si nous sommes amenés à nous installer dans un autre pays, c'est rassurant de savoir que nous avons un moyen d’assurer l'enseignement de nos enfants" conclut Christian.

 

Le trajet en camping-car permet de découvrir des paysages magnifiques au petit matin :